mardi 26 avril 2016

Record de distance : BYT@NL'Air rentre dans les annales !!!


Profitant d'un régime de vents particulièrement favorables, un Boeing 777F de notre compagnie a battu la semaine dernière un nouveau record de distance franchissable ! 
Porté par les courants d'hautes altitudes, il a ainsi parcouru 9220 km, alors que l'autonomie maximale de cette version est officiellement de 4 900 milles nautiques soit 9 070 km, à pleine charge utile.

La FAA et l'AESA ont cependant refusé d'homologuer la performance au prétexte (discutable) que, pour ce faire, il aurait fallu que les moteurs soient encore alimentés en carburant, ce qui n'était, il est vrai, plus le cas depuis une centaine de kilomètres.
Chicaneries de fonctionnaires avides de garder la main-mise sur un système, au nom de la pseudo-sécurité des vols et de la protection des vies et des biens...

Quoiqu'il en soit, le Président Erwan a félicité l'ensemble du personnel de bord, et salué le service Formation de la compagnie "pour l'excellence du travail accompli".

L'intégration de la pratique du vol à voile dans la formation de nos PNT prend ici tout son sens. 
D'ailleurs, à la suite de cet exploit technique, de nouveaux appareils d'école ont été commandé et rejoindront prochainement le COOYAL'Air Training Center.

Coutumiers de situations analogues, d'autres opérateurs low cost comme BRYAN Air ont d'ores et déjà laissé entendre qu'un partage de connaissances et de savoir-faire les intéressait au plus haut point.   

Pendant que des appareils d'autres compagnies se délestent de 70t de carburant sur les pentes enneigés de massifs alpins, BYT@NL'Air s'emploie à avoir une conduite écologique poussée à son paroxysme, quitte à froisser quelques bien-pensants ! 
Le Boeing 777F, détenteur du nouveau record se pose dans un silence de triomphe sur la piste de Smell Town AB

 

lundi 17 août 2015

COMMUNIQUE

Aujourd'hui, à 16H22 (GMT), un appareil de notre groupe a dû atterrir en urgence à Genève Cointreau.
En proie à des difficultés techniques sérieuses, l'appareil qui assurait la liaison entre l'île grecque de Skiathos et la France s'est néanmoins posé sans encombres. Aucun blessé n'a été enregistré.

D'après les premières constatations faites par les équipes techniques, la panne hydraulique qui a affecté l'Avro RJ100 serait dû à une pièce de tissu de modestes dimensions, indûment bloquée dans les commandes disposées entre les deux pilotes.

Une rumeur infondée a circulé, mettant en cause le string d'une des saisonnières présente à bord, employée en qualité d'hôtesse - animatrice de cabine (PNC). Selon ces accusations, cette stagiaire aurait passé un long moment dans le poste de pilotage avant d'en ressortir sans dessous, quelques minutes avant le début des déboires du vols COO069.

Nous tenons à mettre officiellement un terme à ces calomnies puisqu'elle a confié aux enquêteurs de la compagnie ne jamais porter de dessous. 
"Toutes les preuves nécessaires, gage de sa bonne foi, ont été clairement exposé aux représentants du groupe" a tenu a précisé le Président Erwan.

Il y a plusieurs mois de cela, un Boeing 757 du groupe COOYAL'Air avait connu une avarie majeure au décollage, l'obligeant à revenir se poser à Mykonos. Un des deux réacteurs de l'appareil avait cessé de fonctionner après qu'un volatile y ait été aspiré. Les passagers avaient alors admis avoir eu particulièrement chaud aux fesses, un comble dans le contexte de leur voyage.

Hasard du calendrier, l'appareil incriminé sera prochainement intégré au programme de rénovation de la flotte. S'agissant d'un avion portant encore les couleurs de l'opérateur historique COOYAL'Air, il recevra en effet une nouvelle livrée, et verra ses aménagements intérieurs modernisés.

D'autre part, en guise de dédommagement du préjudice moral subi, la jeune stagiaire injustement mise en cause a été invité par la Présidence du groupe à un séminaire. "Son contrat d'embauche sera très certainement signé à l'issue de ces 15 jours, et un avenant pour accéder au statut de model(*) lui sera également proposé" a indiqué le porte-parole du groupe.


(*) Le statut de model permet à notre personnel féminin de se distinguer en contribuant au rayonnement de notre compagnie. Après une rigoureuse sélection, les heureuses élues voient les dérives de nos appareils décorées à leur effigie. 
Ce statut s'accompagne d'une gratification exceptionnelle conséquente, et très souvent d'invitations à des stages, séjours ou séminaires. Pour toute candidature, merci de nous contacter par le formulaire de contact disponible

vendredi 5 juin 2015

COMMUNIQUE

L' absence de nouvelles informations relatives à notre compagnie est purement fortuite.
Les bénéfices indécents dégagés par le groupe COOYAL'Air et par notre filiale en particulier ne permettent pas au staff de communiquer aussi facilement qu'il le souhaiterait.

Les dividendes encaissés par nos actionnaires et les profits engrangés par la compagnie allant fort logiquement de pair avec une restructuration, des délocalisations et des licenciements, nous ne manquerons cependant pas de venir prochainement justifier avec aplomb et cynisme notre nouvelle politique !

samedi 3 janvier 2015

Livraison des premiers Boeing 777

La livraison des nouveaux appareils long-courrier annoncés par le Président Erwan s'est concrétisée ce matin.
A 8 heures (heure locale), le premier Boeing 777-200 s'est posé sur la base de Smell Town (KPUK).

En guise d'inauguration, l'appareil a effectué un tour de piste avant d'atterrir et de regagner les ateliers où il recevra prochainement son pelliculage aux couleurs de notre compagnie

Dans les jours qui viennent, quatre autres appareils seront également livrés, dont deux 777-F (version cargo).
D'un coût unitaire de 296 000 000 $, les 200-LR "Worldliner" peuvent couvrir des distances allant jusqu'à 17 370 km, alors que les cargos disposent d'une autonomie de 9 070 km et offrent une charge utile maximale de 110 t.

Avion de ligne gros-porteur, long-courrier et bi-réacteur, les Boeing 777 seront de véritables traits d'union entre les destinations desservies par BYT@NL'Air

A n'en pas douter, l'arrivée sur les lignes de BYT@NL'Air du plus grand biréacteur au monde s'annonce comme un tournant majeur !

lundi 29 décembre 2014

"BYT@NL'Air, à force d'acharnement, est en plein développement !"

"BYT@NL'Air, à force d'acharnement, est en plein développement !"

C'est par ces mots que le P-D.G. du groupe COOYAL'Air a introduit le discours de clôture qu'il a prononcé il y a une semaine devant un parterre de cadres et d'actionnaires en liesse.
Durant ce séminaire d'hiver qui se tenait aux Maldives, le Président Erwan a clairement affiché l'ambition que le groupe a pour BYT@NL'Air. 
"Nous voulons que BYT@NL'Air se dresse fièrement face à la concurrence, et que cette filiale pénètre en profondeur sur les marchés qui nous échappent encore !" a-t-il martelé.

La confirmation de l'intégration prochaine de nouveaux appareils long-courrier a sensiblement secoué pour ne pas dire ébranlé les marchés. Néanmoins, du bout des lèvres, les stratèges du groupe admettent que l’effet escompté est à la hauteur du poids que COOYAL'Air entend jeter dans la bataille.

"Se dressant face à une concurrence qui reste un peu bouche bée, BYT@NL'Air est en passe de s'engouffrer avec toute la vigueur du groupe !" ont répété tour à tour le Directeur Financier et le Vice-Président du Directoire.

"Il n'est pas dit que les coups de boutoir assénés par BYT@NL'Air ne fassent pas réagir les autres parties" préviennent les analystes, mais à n'en pas douter, il faut s'attendre à un desserrement mécanique qui, même s'il est forcé, n'en sera pas moins effectif.

La compagnie va boucler l'exercice 2014 sur d'insolents chiffres et une courbe positivement croissante.
Profitant de cet élan(*), de nouveaux appareils commandés dans le plus grand secret devraient venir renforcé la flotte à très brève échéance, comme cela a été annoncé par le P-D.G.. La division CARGO bénéficiera au même titre que la branche VOYAGE de ces nouveaux appareils long-courrier.
Dans le même temps, de nouvelles lignes seront ouvertes et répondront aux attentes de notre aimable clientèle.


Plus que jamais, BYT@NL'Air restera dans les annales de 2015 !

(*) merci de vous reporter à la note de l'article précédent

mardi 12 août 2014

LIVRAISON DES DEUX PREMIERS 737-900


Fin juin, les deux premiers 737-900 volant sous les couleurs de BYT@NL'Air sont entrés en service.


Cette mise en ligne a été faite sans annonce particulière, du fait de la coïncidence de date avec le séminaire d'été des dirigeants de la compagnie. Mais cette livraison initie pourtant un nouvel élan(1)  voulu et encouragé par le groupe COOYAL'Air.

Ces deux premiers appareils peuvent accueillir 180 passagers et ont un rayon d'action avoisinant les 6 000 km(2).
Offrant un choix séduisant de 20 places en FIRST, 40 en PREMIUM et 120 en ECO Class, leur arrivée coïncide avec la constante progression enregistrée par notre compagnie.



Deux appareils identiques ne tarderont pas à être livré, mais ils bénéficieront d'un aménagement de cabine propre à fournir un soutien opportun et stratégique sur les lignes à fortes demandes (16 places en FIRST et 171 en ECO Class).

Enfin, une version du 900-ER est attendue à des fins de tests. En formule mono-classe (ECO Class uniquement), cet appareil pourra accueillir 215 passagers.



(1) Pas l'animal, évidemment...
(2) A l’initiative de notre Chef Pilote qui pense qu'"en tirant pas trop d'ssus, y'a moyen d'faire mieux", des essais auront lieu prochainement pour évaluer les capacités réels de nos appareils. Lors de ces vols, des billets seront proposés à des tarifs défiant toute concurrence.

mardi 10 juin 2014

Livraison des 737-600

Ils sont arrivés !

Cet article est dédié à la mémoire de Lilian Kevin, jeune stagiaire photographe qui a immortalisé cet instant... Malheureusement, ayant constaté qu'il ne portait pas les chaussures de sécurité règlementaires, le sous-traitant qui l'employait ne pourra indemnisé sa veuve...
Les trois premiers BOEING 737-600 ont été livré hier. Pouvant transportés de 110 à 132 clients selon les configurations retenues sur des distances excédant 5.000 km, ces appareils de nouvelle génération étaient attendus sur le segment du court et moyen-courrier.

Des trois exemplaires livrés cette semaine, un n'avait même pas reçu l'intégralité de son classique et chatoyant pelliculage. Bien entendu, celui-ci restera dans la tradition de sobriété et de bon goût de notre compagnie !

Grâce à la politique de standardisation de BYT@NL'Air, les équipages seront en mesure d'assurer les premiers vols à leur bord dès cette semaine.

En premier lieu, ils remplaceront sur les liaisons régulières les deux BOEING 727 qui, eux, rejoindront le parc des charters et la réserve.
Mercredi, ce 737-600 immatriculé Lima-GOBE sera le premier modèle de ce type a transporté nos clients adorés sur une ligne régulière. Un quatrième appareil est attendu dans la semaine
Nous sommes sûrs qu'à bord de ces appareils rutilants, fidèle à sa réputation, BYT@NL'Air continuera d'offrir à ses clients chéris des vols uniques qu'ils n'oublieront pas de sitôt !